Biographie

Fausse note biographique

Si vous lisez cette partie, c’est que vous ne me connaissez pas…ou pas bien.

Je n’ai jamais aimé écrire des notes biographiques, encore moins me définir!  On ne peut pas tout y dire et ça ne dit pas tout ce qu’on n’a pas encore réalisé.

Disons toutefois que, depuis ma sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2004, je travaille surtout en théâtre (pas que je ne désire pas faire du cinéma ou de la télévision!!!)  autant comme comédien, metteur en scène et comme auteur.  J’ai fondé 2 compagnies : Le Théâtre du Vaisseau d’Or et Point d’exclamation théâtre.

Comme comédien, j’ai joué autant dans des théâtres institutionnels et des théâtres d’été que pour des compagnies de théâtre jeunesse ou d’intervention.  J’ai fait beaucoup de tournées avec plusieurs spectacles à succès.  J’ai joué autant dans du théâtre de répertoire que dans du théâtre de création.  Je possède également un talent (méconnu de certains) pour l’imitation.

Comme metteur en scène j’aime autant travailler du théâtre de création que du théâtre de répertoire.  J’ai acquis, au fil des ans, chose rare pour mon jeune âge, une très grande expérience de grand plateau (que ce soit avec des comédiens professionnels ou des comédiens étudiants au cégep du Collège Jean-de-Brébeuf).

Comme auteur, j’ai écrit du théâtre de création (à petit et à grand déploiement) et scénarisé pour le cinéma, un film d’animation 3D qui a remporté de remporter de nombreux prix.  En plus, je suis conseiller dramaturgique pour d’autres professionnels et planche, comme auteur, sur plusieurs pièces présentement.  Je traduis fréquemment aussi de l’anglais au français différentes pièces.

Depuis 2011, je fais partie des professeurs invités de l’École nationale de théâtre du Canada.  Depuis août 2017, je suis également la personne en charge de la mise en place et de l’enseignement du Programme Jeunesse de l’École nationale.

Mes amis comédiens me demandent de les coacher en audition, car ils reconnaissent mon savoir-faire.

Je suis atypique,  polyvalent et polymorphe.   Rationnel mais instinctif, expérimenté et extrêmement doué.  J’aime tellement ne pas me définir, que je vous dirai que je suis un paradoxe vivant (et ça se traduit dans mon art).

 

—————————–

Note biographique plus traditionnelle

Vincent a étudié en Interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada.  Depuis sa sortie en 2004, Vincent touche à toutes les dimensions du théâtre.

Il a fondé Point d’exclamation théâtre, qui a présenté Le Doux Parfum du vide au F.T.A. 2005 lors de sa sortie de l’École.  La pièce était une mise en scène de Robert Bellefeuille.  Toujours avec ce metteur en scène, il a joué au Théâtre Denise-Pelletier dans le Comte de Monte-Cristo deuxième partie.  Sans tout mentionner, son travail l’a aussi mené à jouer autant des comédies que des drames dans les autres théâtres de Montréal et des compagnies diverses.  En théâtre jeunesse, il a joué dans 2 productions du Théâtre Parminou et a également joué pour le Youtheatre de Montréal.  Depuis 6 ans, il tourne partout au Canada avec le groupe Buzz Cuivres, autant en français et en anglais, avec le spectacle L’Histoire de la Musique (The History of Music).  Il a d’ailleurs passé tout le mois d’août 2015, à jouer la pièce au Festival Fringe d’Édimbourg en anglais.  Mentionnons qu’il était de la distribution de Rhinocéros d’Eugène Ionesco au TNM sous la houlette de Jean-Guy Legault.  Toujours avec Legault, Vincent était de la création, de la reprise en théâtre d’été et de la tournée de La Journée des dames, un spectacle dans lequel il interprétait avec brio tous les rôles masculins.

Avec ce même comparse, il a fondé une autre compagnie de théâtre professionnel: le Théâtre du Vaisseau d’Or.  De 2006 à 2010, toujours dans une mise en scène et un texte de Jean-Guy Legault, Vincent était un des candidats du Parti Populaire du Québec dans Théâtre Extrême qui a tourné partout au Québec.  Ce spectacle-congrès, produit par le Vaisseau d’Or, a  été joué pour plus de 140 représentations et s’est même rendu jusqu’en Ontario et au Manitoba.   Pour le Vaisseau d’Or, Vincent a aussi écrit et mis en scène Discoursus politicus (tomes III et IV) de même que le spectacle de science-fiction Odyssées de l’espace.  Spectacles dans lesquels il jouait également.

Vincent a traduit et joué dans bash de Neil Labute, à Montréal et à Québec, en plus d’avoir traduit, mis en scène et joué dans Oleanna de David Mamet (une production du Théâtre du Vaisseau d’Or), présenté à l’automne 2012 à l’École nationale de théâtre du Canada.  Cette pièce fut reprise sur la Scène Principale du Théâtre Prosprero à l’automne 2013 et fut un grand succès critique.  Vincent a également joué l’immense rôle de Valère dans La Bête de David Hirson à la Salle Fred-Barry.  Un spectacle mis en scène par Jean-Guy Legault dans lequel la performance d’acteur de Vincent fut acclamée.  Dernièrement, il a mis en scène et joué dans Vénus à la fourrure de David Ives, dans une production du Théâtre du Vaisseau d’Or.

Comme metteur en scène, il a agi pendant 13 ans, à titre de metteur en scène du Théâtre du Vaisseau d’Or étudiant (troupe parascolaire au cégep du Collège Jean-de-Brébeuf, oui, oui, qui a le même nom que la troupe professionnelle).  Cette expérience lui a permis de monter de grands spectacles tels que Mère Courage et ses enfants, L’Éveil du printemps, La Vie de Galilée, Les Sorcières de Salem, Le Songe d’une nuit d’été, Richard III, Méphisto, Fanny et Alexandre, Macbeth, Our Country’s Good, etc.  

Il a aussi scénarisé un film d’animation 3D intitulé Alex et les fantômes qui a gagné des prix un peu partout.

En plus d’avoir fait un peu de publicité, quelques vidéos corporatifs et des court-métrages, Vincent a participé, en tant que chroniqueur, aux Lionnes à Radio-Canada.

Côté administration du théâtre, il est le cofondateur et codirecteur artistique et général de Point d’exclamation théâtre en plus d’être le directeur administratif du Théâtre du Vaisseau d’Or.

Depuis 2011 ans, Vincent est un des professeurs invités de l’École nationale de théâtre du Canada et depuis août 2017, il est personne en charge de la mise en place et de l’enseignement des cours du Programme Jeunesse de la même institution.

Mentionnons finalement que Vincent est parfaitement bilingue et lit Shakespeare en anglais.

Ses talents d’imitateur sont méconnus.